FICHE D’ÉVALUATION DES CHIOTS Rottweiler

Nov 4, 2021
admin

par Ann Maurer, d’après sa chronique sur les Rottweilers de l’AKC Gazette

Il y a des années, j’avais écrit trois articles sur l’évaluation des chiots Rottweiler, alors quand Jan Cooper a suggéré que je fasse des évaluations de chiots pour TheDogPlace, j’ai accepté.

Il y a longtemps, j’ai conçu un formulaire d’évaluation pour mon propre usage et il a évolué avec chaque portée. Mon objectif a toujours été de ne pas dépasser une page, avec suffisamment d’adjectifs pour faire une description approfondie de chaque chiot. Je préfère évaluer les chiots Rottweiler entre 7 et 8 semaines d’âge. J’ai découvert qu’une portée  » nourrie à cru  » devrait être évaluée environ une semaine plus tard que ce que je ferais normalement.

Nous commencerons par l’APPARENCE GÉNÉRALE…

Proportion : Équilibrée (carrée) ; Rectangulaire (longue dans le corps ou courte sur la patte). J’aime voir un chiot Rottweiler de 8 semaines qui semble carré à l’œil. Lorsque ce chiot est mesuré, il sera très proche de la proportion souhaitée de 9 est à 10 qui est demandée dans le standard (très légèrement plus long que haut).

Peau : Serré ; lâche. Un chiot a un peu de peau supplémentaire, mais si vous pouvez soulever quelques centimètres ou plus avant de soulever le chiot – c’est lâche ! Nous avons tous vu ces chiens dont la peau roule sur les épaules. Parfois, ce n’est pas un placement incorrect des épaules, mais une peau lâche qui en est la cause.

Poil : Correct ; court ; duveteux ; long. Un pelage correct de chiot Rottweiler est épais et très légèrement duveteux. Un poil très court et serré donne un pelage de type doberman à l’âge adulte. Un pelage duveteux se termine souvent par un « pelage ouvert ». Si vous trouvez des poils ondulés sur les oreilles, un très long poil pelucheux sur le corps et des  » plumes  » sur les pattes, il y a de fortes chances qu’il ait un poil long à l’âge adulte

Marquages : Petit ; Moyen ; Grand. J’aime voir des marques claires relativement petites au-dessus des yeux et sur la poitrine. J’ai constaté que de grandes marques sur les yeux donnent généralement un adulte avec de grandes marques.

Couleur des marques : Foncé ; moyen ; clair ; boueux ; tache blanche. Recherchez la couleur adulte éventuelle sur l’extrémité du museau. Ceux qui ont des marques très boueuses peuvent parfois se développer en adultes qui n’ont pas de marques faciales et de poitrine. Si le chiot a un peu de blanc sur la poitrine, séparez les poils pour voir s’ils sont d’un blanc éclatant à la base. Quelques poils blancs disparaîtront lorsque le chiot mue vers son pelage adulte.

Sur la TÊTE

Forme : Excellente ; bonne ; manque de largeur et/ou de profondeur de museau ; museau excessivement court ; stop défini ; stop incliné ; bon remplissage ; manque de remplissage. Je pense que la tête idéale d’un chiot Rottweiler doit ressembler de très près à celle d’un adulte, avec un rapport de 60% à 40% pour la longueur du crâne et du museau. Le museau doit être large, les moustaches recouvrant juste la mâchoire inférieure. Idéalement, on recherche un stop net et un bon remplissage sous les yeux. Morsure : En ciseaux, en ciseaux serrés ou non, en prognathisme, en sous-prognathisme, en dents de scie. Je préfère voir un articulé en ciseaux ou en ciseaux lâches.

Alignement : Canines___ ; Pré-molaires___ ; Molaires___. Vérifiez ces dernières pour voir si elles sont alignées comme elles doivent l’être. Les canines inférieures s’insèrent juste en avant des supérieures, les prémolaires (si elles sont présentes) sont décalées, comme des ciseaux à ongles ; la première molaire inférieure est juste en avant de la supérieure. Si l’articulé latéral est aligné avec les dents qui se rencontrent, au lieu d’être décalé, et que le chiot a un léger prognathisme, cela peut être corrigé. Certains éleveurs suggèrent de couper le haut des canines inférieures du bébé si elles s’incrustent dans la chair de la mâchoire supérieure.

Pigmentation des lèvres : Foncé ; moyen ; clair. Pigment de la bouche : Foncé ; moyen ; clair. Les lèvres extérieures et le toit de la bouche doivent être aussi foncés que possible. Un chien de 8 semaines n’aura pas une bouche noire, mais devrait présenter un beau gris foncé/charbon sur le palais.

Oreilles : petites ; moyennes ; grandes ; bien attachées ; faiblement attachées. Vérifiez la taille en rabattant l’oreille vers l’avant sur le côté de la tête pour voir où se trouve l’extrémité. Une oreille qui arrive au coin intérieur de la bouche est grande ; au milieu de la joue – moyenne ; un peu en dessous du coin de l’œil – petite. Les oreilles correctement placées sont tenues avec le sommet des oreilles en ligne avec le sommet du crâne, tout comme chez l’adulte.

Cuir des oreilles : Lourd ; moyen ; léger. Touchez le cuir au niveau du pli. Le cuir lourd et moyen a moins tendance à se plier incorrectement (oreille rose) lorsque le chiot fait ses dents. Certains chiots, même à ce jeune âge, ont tendance à se plier – surveillez-les de près ! Ils auront probablement besoin d’être scotchés au moment de la dentition.

Yeux : en amande ; légèrement ronds ; ronds ; bien placés ; bien écartés ; saillants. Un œil correct a des paupières presque en amande. Un œil légèrement rond n’est pas trop répréhensible, tant que la couleur est foncée. Certains yeux ronds peuvent également être saillants, et couplés à une couleur claire – assez peu attrayants !

Couleur des yeux : brun foncé ; brun moyen ; brun clair ; excessivement clair (jaune). Une autre raison d’attendre jusqu’à 8 semaines est la chance de lire correctement la couleur des yeux. Les chiots plus jeunes peuvent encore avoir beaucoup de couleur bleu-gris « bébé ». Regardez les yeux dans une bonne lumière naturelle. Assurez-vous qu’il n’y a pas de mouchetures dorées dans l’iris. Ceci, associé à un œil brun clair, peut indiquer une chance d’avoir un œil adulte très clair. J’ai remarqué que s’il y a un anneau très profond de brun foncé sur la circonférence extérieure de l’iris, il peut éventuellement évoluer vers une couleur passable. Ceux qui ont un brun clair à brun moyen finissent parfois par avoir une couleur d’œil brun-auburn.

PARTS AVANT

Cou : Long ; moyen ; court ; sec ; légèrement guttural ; guttural. Bien que je déteste dire une largeur de mains (la main de chacun est différente !), je vérifie la longueur du cou en pliant ma main autour du cou du chiot, en l’ajustant entre la base du crâne et le haut des omoplates. Si ma main s’adapte confortablement, je considère qu’il est de longueur moyenne. Si je dois serrer ma main pour la faire tenir, il est court. Si je peux écarter légèrement mes doigts, elle est longue. Vous pouvez être surpris de trouver un chiot avec un cou plus long que vous ne le pensiez, simplement parce qu’il a un pelage lourd qui fait paraître son cou court.

Épaule : Bien allongée ; Modérément allongée ; Droite ; Bien allongée ; Large entre les lames. C’est ici que votre assistant qui appâte le chiot est de la plus haute importance. Le chiot doit se tenir naturellement debout pour lire correctement l’angle de l’épaule. Tout comme chez l’adulte, le chiot doit avoir un bon layback. Des angles modérés sont acceptables, mais une épaule droite restera droite. Sentez l’allongement de l’épaule. Il doit y avoir un espace d’environ une largeur de doigt entre les omoplates. Passez votre main le long du cou du chiot et sur ses épaules. Un Rottweiler n’aura pas l’ajustement lisse d’un Doberman ou d’un chien de structure similaire, mais votre main ne devrait pas heurter un mur de briques abrupt lorsqu’elle rencontre les omoplates !

Bras supérieur : Angle excellent ; Angle modéré ; Droit. Comme chez l’adulte, vous voulez voir un bras supérieur qui a un bon layback. Encore une fois, un bras droit restera probablement droit

Jambes : Os lourd ; Os moyen ; Os léger ; Droit ; Arc ; Coudes sortis. L’ossature du chiot doit paraître lourde à cet âge. Soulevez le chiot et assurez-vous qu’il semble lourd pour sa taille. L’ossature peut être trompeuse, un chiot qui semble avoir une ossature lourde mais qui semble léger, montre qu’il a une densité osseuse très faible. Au fur et à mesure de sa croissance, son ossature deviendra modérée à légère. De face, le chiot doit avoir des pattes droites, sans courbure et les coudes doivent être bien ajustés au corps.

Pattes : Corrects ; Faibles ; Courbés vers l’extérieur (avant de violon). Longueur : Moyenne ; courte ; longue. Les paturons doivent ressembler à ceux d’un adulte. Regardez attentivement l’endroit où le paturon rejoint le pied. S’il y a une cassure, le chiot peut s’affaisser au niveau des paturons (surtout en cas de poussée dentaire). Peut-être un candidat pour quelques suppléments supplémentaires pendant sa croissance ? Je trouve que la longueur du paturon doit correspondre à environ ¼ de la longueur totale de la patte. J’ai remarqué qu’un métacarpe (et un jarret) long résulte souvent en un chien  » gigotant « .

Pieds : serrés, orteils hauts ; légèrement lâches, orteils modérément hauts ; lâches, orteils plats. Orteils rentrés ; orteils sortis. Les pieds doivent idéalement être serrés avec de beaux orteils hauts (bien cambrés). Un grand chiot avec une ossature lourde ne présentera pas un pied de chat vraiment serré, mais si les orteils sont hauts, le pied se développera probablement bien. Soulevez doucement le chiot au niveau de la poitrine et posez-le sur la table plusieurs fois. Les pattes avant doivent retomber droites et les orteils pointer vers l’avant.

Corps

Poitrine : Large ; largeur modérée ; étroite. Appliquez une légère pression avec vos doigts au niveau des coudes. Une belle poitrine large maintiendra les coudes en place sans aucun jeu. Si la pression entraîne une légère rotation des pieds, la poitrine est de largeur modérée. Si les coudes se touchent et que les orteils pointent vers l’extérieur d’un côté à l’autre, la poitrine est très étroite.

Poitrine : Prononcée ; adéquate ; manquante. Regardez le chiot de profil. Vous devriez voir un poitrail distinct. Si elle est à peine présente, on peut la qualifier d’adéquate, si elle est plate ou concave, elle est définitivement absente. Profondeur de la poitrine : Jusqu’au coude ; sous le coude ; au-dessus du coude. J’aime voir la poitrine au niveau du coude à cet âge. Observez le chiot qui a une profondeur de poitrine bien en dessous du coude. Ces chiens apparaissent généralement courts de profil à l’âge adulte. Une poitrine bien au-dessus du coude ne se développera jamais assez pour donner au chien l’apparence correcte et bien charpentée à l’âge adulte.

La ligne du dessus : Excellente ; Légère inclinaison derrière le garrot ; Souple ; Rugueuse. Une ligne du dessus correcte pour un chiot est totalement plate. Touchez avec vos doigts juste derrière le garrot. Si vous sentez une dépression, ce chien aura tendance à avoir un « trou » dans son dos s’il n’est pas maintenu en bonne condition. Un dos mou à cet âge sera un défi à relever pour ne pas se briser. Veillez à ne pas condamner un chiot à avoir un cafard s’il n’est pas heureux d’être sur la table. Mettez-le sur le sol et voyez comment il se tient.

Ribs : Bien élastique ; Légèrement manquant ; Slab-sided ; Barrel. Long ; Moyen ; Court. Un chiot de 8 semaines n’aura pas le ressort d’un adulte, mais devrait présenter une douce rondeur. S’il est étroit, en combinaison avec une poitrine au-dessus du coude et un manque de poitrail, j’ai bien peur qu’il ait peu de chance de se développer en un chien « wow » ! Les poitrines en tonneau sont très inhabituelles à cet âge. J’aime voir une bonne longueur de côtes à cet âge. Rein : Court, moyen, long. Encore une fois, vous devez utiliser votre main. Pour ma part, si je peux placer trois doigts entre la dernière côte et le point avant du bassin, je considère que le rein est de longueur moyenne. Si je dois serrer mes doigts l’un contre l’autre, c’est court ; si je peux écarter mes doigts, c’est long. Comme pour un adulte, nous voulons avoir un beau rein court. Ceux qui ont une longueur moyenne seront probablement corrects (surtout s’ils sont associés à un angle bon ou presque trop important à l’arrière). Un rein long peut être un problème. Souvent, le chien semble être « aussi long qu’un train ». Si l’angulation arrière est extrême, le chien peut presque avoir besoin d’autant de longe pour s’adapter à sa foulée, mais pour moi ce serait un look incorrect pour le Rottweiler idéal.

Croupe : Plate ; légèrement inclinée ; tombante. Large ; étroite. Longue ; moyenne ; courte. Avec un chiot de 8 semaines, j’aime voir une croupe parfaitement plate. Un chiot avec une croupe légèrement inclinée peut se développer en un adulte avec juste un peu trop de chute pour la plupart des juges. Une croupe tombante à cet âge restera. La croupe doit être large – aussi large que les épaules. Une croupe étroite donne au chien adulte une forme de « poire » (tout devant et pas d’arrière).

Parties postérieures

Angulation : Excellente ; modérée (léger manque) ; sur-angulée ; droite. Bien que le Rottweiler ne doive certainement pas posséder l’angulation d’un berger allemand, j’aime voir une belle flexion du grasset à cet âge. Pas au point de donner l’impression que ses pattes arrière sont en arrière de son corps (sur-angulation), mais avec une belle courbe au niveau du grasset. S’il y a une légère courbe, j’appelle le chiot un angle modéré. Le grasset droit restera probablement ainsi à l’âge adulte.

Cuisses supérieures et inférieures : Bien développées ; manquent de musculature ; égales en longueur ou ___. J’aime sentir une certaine musculature lorsque je place mes doigts autour des cuisses (les deux supérieures & inférieures). Repliez la patte arrière sous le corps et vérifiez que les cuisses supérieures & inférieures sont de longueur égale. Une cuisse inférieure beaucoup plus courte que la supérieure donnera au chien adulte un manque de dynamisme en mouvement. Une cuisse inférieure excessivement longue donnera au chien une apparence de berger allemand et le mouvement arrière sera probablement lâche et « hocky ».

Jarrets : Droits ; jarrets rentrés ; glissés ; arqués. Longueur : Moyenne ; courte ; longue. Regardez le chiot de dos. Les jarrets doivent être droits et forts. Exercez une légère pression avec vos doigts sur la partie supérieure de l’arrière des jarrets pour voir s’ils sont enclins à se plier vers l’avant (jarret « glissé »). Parfois, chez les Rottweilers, nous voyons un arrière qui a l’air assez bon jusqu’à ce que nous arrivions au pied et que nous découvrions qu’il s’agit d’un « pied de canard ». Je trouve que la longueur du jarret devrait être un peu moins d’un tiers de la longueur totale de la jambe (jusqu’à la ligne arrière) pour être qualifiée de moyenne.

Pied : serré, orteils hauts ; légèrement relâché, orteils modérément hauts ; relâché, orteils plats. Orteils rentrés ; orteils sortis. Tout comme à l’avant, les pieds doivent être serrés et les orteils bien cambrés. Même si le standard stipule que les pieds arrière sont légèrement plus longs que les pieds avant, cela date de quelques années et maintenant il est très inhabituel de voir des pieds arrière d’une forme différente de celle des pieds avant.

TEMPERAMENT

Je sais que la plupart des éleveurs font tester le tempérament de leurs chiots à 7 semaines, mais je suggère que l’évaluateur note le comportement du chiot lorsqu’il est sur la table. Tous les chiots sont un peu turbulents, mais vous ne voulez pas voir un chiot qui fait une grosse crise de colère et refuse de se calmer, ni un chiot qui est tellement effrayé qu’il essaie de  » s’accrocher  » à la table avec ses ongles de pied et s’enfonce lorsque vous essayez de le mettre debout, même après un gros câlin et un peu d’assurance. Un bébé qui a confiance en lui tolérera toutes vos bêtises !

MOVEMENT

Un chiot Rottweiler de 8 semaines doit tenir une bonne ligne du dessus et montrer une certaine portée et de l’allant. Il viendra vers vous un peu large, mais avec les coudes serrés sur le côté et le pied droit. En s’éloignant, son arrière sera un peu large avec les jarrets droits et les orteils pointant vers l’avant. Le vrai « showman » affichera son attitude. La tête haute, avec cette attitude  » regardez-moi  » qui restera avec lui pour toujours – tant que son propriétaire travaille avec lui correctement et nourrit cet amour de la vie !

J’espère que ce qui précède aidera les gens avec leur prochaine portée. Qu’ils soient tous des chiens d’exposition !

Vous voulez voir cette évaluation de chiot en direct ? L’émission est située à :

http://www.blogtalkradio.com/rottweilers/2011/06/08/evaluating-rottweiler-puppies

et le site web qui accompagne l’exposition se trouve à l’adresse suivante :

http://www.rott-n-chatter.com/am

Je promets que l’exposition retiendra l’intérêt du novice au propriétaire expérimenté de Rottweiler.

http://www.thedogplace.org/Breeds/Rottweiler/Puppy-evaluation-sheet_Maurer-127.asp

Mme Ann Maurer a commencé à présenter ses parents Irish Setters en Junior Showmanship au début des années 50. Elle a commencé à évaluer avec succès les portées de Rottweiler pour les éleveurs au milieu des années 60. Mme Maurer a voyagé d’un bout à l’autre du pays pour critiquer des portées pendant plus de 40 ans. Elle a été rédactrice pour l’American Rottweiler Pictorials de 1976 à 1983 (épuisé et très collector) et co-rédacteur du bulletin ARK pendant 7 ans.

Aidez la section Rottweiler à se développer !

Envoyez des articles de référence à l’éditeur de la section Rottweiler

Soumettez (joignez) des photos de Rottie libres de droits

Déposez le pedigree de votre portée ou de votre chien

dans laRottweiler GeneBank

Mettez en vedette votre programme d’élevage

Voir des exemples :

Fondateur de l’élevage : Programme du berger Shiloh

L’ACA a décerné le numéro 1 à mon programme d’élevage Akita

Fondation internationale : Programme Mini-Bull Terrier

Fondation AKC : Programme d’élevage du Coton

Retour à l’index des informations sur le Rottweiler ou utiliser les onglets supérieurs

SSI

Courtesy NetPlaces Network, World’s First Online Purebred Dog Information

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.