Les dix meilleurs endroits pour trouver des bénévoles | CharityVillage

Déc 20, 2021
admin

Cet article est mon ode à David Letterman. Appelons-le l’article liste.

Où sont les 10 meilleurs endroits pour trouver des bénévoles ? Je vais rendre cela plus intéressant et vous donner les dix sources les plus courantes pour rechercher des bénévoles et 10 auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé.

Mais commençons par l’évident – ce devrait être les no-brainers:

  1. Charityvillage.com. Un site Web spécifiquement axé sur le secteur sans but lucratif avec une énorme base de données d’informations sur le bénévolat…dois-je en dire plus.
  2. Centres de bénévolat. Selon votre région, les centres de bénévolat sont une vaste source de bénévoles ayant des compétences et un personnel disposé à vous aider à trouver les personnes qui correspondent à vos besoins.
  3. Écoles. De nombreux étudiants ont maintenant une exigence de service communautaire pour l’obtention de leur diplôme et les écoles secondaires ou postsecondaires ont également d’excellents réseaux pour afficher des postes de bénévoles ; cela comprendrait les écoles privées et les écoles axées sur un seul programme, par exemple la sécurité et l’application de la loi.
  4. Programmes de bénévolat axés sur les employés/employeurs. De nombreuses entreprises ont des programmes de bénévolat pour les employés et soutiennent les organisations à plusieurs niveaux.
  5. Journaux et sites Web de marketing de masse, comme Craigslist, Kijiji ou Get Involved.
  6. Centres et programmes d’orientation professionnelle. Une excellente ressource pour engager ceux qui cherchent un emploi, des programmes pour les nouveaux arrivants, des programmes d’intégration.
  7. Bénévoles, donateurs et autres personnes qui ont des liens avec vous.
  8. Clubs et associations sportives. Il y en a des milliers dans chaque communauté.
  9. Les bureaux du gouvernement local qui ont des centres de bénévolat qui leur sont rattachés, les chambres de commerce ou de métiers.
  10. Foires de bénévoles, expositions et forums éducatifs.

N’oubliez pas tous les événements que vous avez pour votre organisation, y compris demander à vos consommateurs internes (personnel) d’aider. Cela peut être une excellente occasion pour votre personnel/conseillers en soins de santé de promouvoir le bénévolat au sein de votre organisation.

Mais maintenant, si vous réfléchissez un peu plus, vous vous rendrez compte qu’il existe de nombreuses autres façons de trouver des bénévoles. Voici dix endroits moins évidents:

  1. Associations au sein des systèmes scolaires. Au sein de chaque université et collège, il existe de multiples clubs et associations aux thèmes spécifiques. Beaucoup d’entre eux sont répertoriés dans les annuaires universitaires et sont gérés par des étudiants pour des étudiants. Cela peut inclure les fraternités et les sororités. Le seul problème est que les contacts peuvent changer chaque année. N’oubliez pas non plus que les clubs sont sensibles aux horaires scolaires.
  2. Programmes de retraite au sein des entreprises (Bell, Hydro, cabinets d’avocats). Cela peut être l’occasion d’avoir une conversation avec les départements de ressources humaines pour discuter des possibilités pour les employés de s’engager dans votre organisation pendant leur transition.
  3. Associations de personnes partageant les mêmes idées (par exemple, association d’ingénieurs). N’oubliez pas vos propres réseaux et associations.
  4. Programmes collégiaux spécifiques aux cours qui peuvent avoir une composante de service communautaire (garde de sécurité, programmes de sécurité et d’incendie, écoles de cuisine, etc…).
  5. Sites de réseautage social. Les médias sociaux deviennent l’un des outils de réseautage les plus rapides et les plus étendus, en particulier pour engager les jeunes et les étudiants. Mettez-le en avant par le biais de votre page Facebook ou LinkedIn et voyez ce qui se passe.
  6. Fournisseurs de marchandises ou de services que vous recevez.
  7. Almanach et annuaire canadiens. Cette publication offre le portrait le plus complet du Canada. Elle comprend des sections sur les arts et la culture, les associations, l’éducation, les bureaux gouvernementaux, les hôpitaux et les établissements de soins de santé.
  8. Les clubs de réseautage qui relient les gens autour d’un centre d’intérêt précis (clubs de lecture, groupes de galeries d’art et de musées).
  9. Sites Web communautaires. De plus en plus de sites web apparaissent et se concentrent sur des communautés uniques et diverses et sur la façon dont vous pouvez vous impliquer.
  10. Associations familiales et scolaires. Les clubs scolaires avec une orientation spécifique peuvent être en mesure d’aider dans des projets spéciaux.

Il peut aussi être vraiment utile de simplement remarquer qui et ce qui vous entoure. Promenez-vous dans votre quartier : il est surprenant de constater combien d’entre nous ne savent pas qui se trouve au coin de la rue, à l’étage inférieur et de l’autre côté de la rue. Engagez une conversation dans l’ascenseur un matin et voyez ce qui se passe… promenez-vous ou conduisez dans votre communauté et voyez ce qu’il y a là.

Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous donner onze choix moins évidents – il serait facile de continuer, mais c’est un bon début. Une fois que vous savez ce que vous recherchez chez un volontaire, le premier point de contact devrait être la cible la plus proche de vos besoins.

Et n’attendez pas d’avoir besoin de volontaires – vous pouvez travailler à la construction de votre base de données tous les jours. Il est utile de tenir un journal des idées pour s’y référer ultérieurement. J’ai même un fichier sur mon ordinateur où je copie les adresses de sites Web que je trouve et les noms et idées que je rencontre en cours de route.

Pensez aussi à partager les bénévoles entre les agences. Si vous avez des bénévoles qui ne donnent un coup de main qu’une fois par an, pourquoi ne pas partager les ressources ? Envoyez des opportunités à l’ensemble de votre réseau de bénévoles.

Approchez votre recrutement de bénévoles ou votre marketing comme une activité créative et qui peut impliquer un certain degré d’essais et d’erreurs. Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un excellent exercice de remue-méninges et il n’y a pas une seule bonne réponse qui convient à tout le monde, mais la seule approche qui a fait ses preuves est d’engager continuellement des conversations avec les gens : si vous n’êtes pas gêné d’engager une conversation à double sens, vous êtes sur la bonne voie.

Lori Gotlieb est la gestionnaire de l’engagement communautaire pour la Société d’arthrite, région de Toronto, et la fondatrice de Lori Gotlieb Consulting. Lori est un auteur publié à l’échelle internationale et une animatrice d’ateliers. On peut joindre Lori à l’adresse [email protected]

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.